émotions

Bonjour!
Le Centre Fissiaux rouvre ses portes.
J’ai le plaisir d’y animer un atelier de Sophrologie tous les mardis de 9h30 à 11h.
Je vous attends nombreuses et nombreux pour apprendre à se relaxer, gérer ses émotions, somatiser le positif et renforcer ses capacités.
Ah! j’allais oublier… je commence mardi 4 septembre.
A bientôt

icon-1717391__180La conscience de nos appuis (suite)

Aujourd’hui je vous propose de porter notre attention sur les appuis psychologiques qui relèvent à la fois de notre mental et de nos émotions.

Les appuis psychologiques:
Le mental correspond à nos pensées, à nos croyances qui assurent notre confiance ou notre méfiance, notre sécurité ou notre insécurité. En effet, notre force mentale est d’une grande puissance et selon notre façon de voir, d’appréhender le monde et nous-même, en positif ou en négatif, nous réduisons notre être ou au contraire nous l’amenons vers la transformation, vers la créativité, vers une vie heureuse.
Nos pensées sont de l’énergie et elles génèrent ce qu’elles émanent. Les pensées de peur amènent paralysie d’action et blocages du corps, les pensées de créativité amènent harmonie, bien-être, santé.
Nous pouvons maîtriser notre pensée, et une réflexion saine nous permet d’avancer dans la vie, d’être libre et d’avoir confiance en la vie.
Quant à nos émotions, elles sont là en permanence, prêtes à s’exprimer en fonction de la situation. Cependant, en éprouver trop, pas assez ou les refouler est perturbateur pour notre équilibre car elles deviennent source de souffrances.
Etre trop dans l’émotionnel nous coupe de l’intelligence du coeur et nous conduit à nous réfugier dans l’illusion du mental.
Apprenons donc à connaître, puis reconnaître et ensuite mettre à distance les émotions.

Mais quel rapport avec les pieds, me direz-vous?
Rappelez-vous que nos pieds sont notre ancrage, le reflet de notre corps. Bon nombre d’expressions populaires se réfèrent à eux pour évoquer le mental ou l’émotionnel:
 » De pied ferme »; « mettre quelque chose sur pied »;  » perdre pied » ; se lever du bon/mauvais pied » ; « être dans ses petits souliers »…

Je terminerai par quelques questions à se poser … et à méditer
Est-ce que je fais confiance?
Est-ce qu’on me fait confiance?
Est-ce que j’ai des freins dans ma vie?
Est-ce que j’ai des peurs? profondes? m »empêchent-elles d’avancer?
Est-ce que je sais donner? recevoir?

La Respiration est au centre de notre corps, de notre vie.

La respiration est notre alliée la plus précieuse: nous la possédons tous, nous pouvons tous l’utiliser de diverses manières en y mettant notre conscience.

La respiration est au coeur de mes pratiques telle Le Corps/Souffle , la Respiration Sensorielle ou bien encore la Méditation.

Le Corps-Souffle

Ce soin est basé sur la la physiologie de la respiration, les tensions du corps et leur symbolisme.

L’intention est de:

Libérer le diaphragme, libérer le nerf pneumogastrique, libérer de vieilles mémoires.

La Respiration Sensorielle

Une approche conscientisée de son souffle et de son corps s’appuyant sur de petites exercices de mobilisation du corps et de la respiration.

Plusieurs objectifs dans cette pratique:

détendre le diaphragme pour lui rendre sa souplesse, sa mobilité; libérer le souffle; apprivoiser ses émotions; s’étirer et s’assouplir, relâcher les tensions physiques et mentales.