Méthode

Le soin est basé avant tout sur la physiologie de la respiration en lien avec le système neurovégétatif et le symbolisme du corps humain. Il s’apparente au Shiatsu. Le corps/souffle prend appui également sur l’intériorité, le ressenti relié au système énergétique des méridiens merveilleux. L’intention de cette pratique est de libérer le diaphragme, ce grand muscle agissant comme un piston entre le thorax et l’abdomen, étroitement lié au le plexus solaire. C’est un muscle important pour notre santé. Il intervient dans la respiration (c’est le grand muscle inspirateur), dans la statique, dans la phonation. C’est très souvent le stress et tous nos vécus émotionnels qui bloquent le diaphragme, le plexus solaire et créent ainsi des tensions dans les différentes parties du corps ou organes, chacun étant lié à une émotion.





Le soin

Le receveur est allongé, présent à son souffle. Dans un premier temps les doigts du praticien se posent sur le thorax – poitrine, côtes, ventre - et aident à prendre conscience de la respiration ; vient ensuite un massage léger du ventre , autre lieu de stagnation de nos émotions ; puis travail sur les points shu du méridien de la vessie de part et d’autre de la colonne vertébrale, de la base des vertèbres dorsales au sacrum ; et dans un dernier temps, libération du nerf pneumogastrique en faisant

« respirer » la nuque.






La séance

La durée peut osciller entre 45 mn et 1 h en fonction des blocages.

Généralement le nombre de séances nécessaires dépend de l’ancienneté des tensions, des blocages et de la réceptivité de la personne.


Public concerné :

Tout public. Aucune contre-indication .